On le sait parfois c’est dur de bien manger (http://guillaumeleroy.canalblog.com/archives/2018/01/29/36073766.html) comme j’en parle dans cet article. Ont peut craqué parfois et c’est normal. Mais quand on reprends le dessus c’est important de respecté des petites règle.

Peut etre que vous etes comme moi à manger sur le pouce le midi parce que j’ai une courte pose par exemple.

Il y a des petites astuces !

En reprenant les feuilles volantes qui constitues mes petites notes quotidiennes, je me suis rendu compte que selon les jours , je jouait au yoyo et ma motivation avec. Des jours voir des semaines parfaitement motivées et puis le néant.

Le premier mois été super dur. Le seul truc que j’arrivais à tenir, c’était les nouvelles habitudes alimentaires.

Par exemple, pour le petit dej, je devait alterner (ce que je suis encore à la lettre), entre 10 petit dej différents. Selon le rythme de ma journée, je décidais du quel je prennais pour commencer la journée et je le notais bien dans mon carnet, pour ne pas prendre 2 fois le même dans la semaine. Aussi, ça détendait de ce que j’avais et j’ai sous la main dans la semaine.

1

Pain de campagne avec beurre et miel, chocolat chaud, jus de clémentine

2

Muffin anglais, œufs brouilles et jus d’ananas

3

Pain au levain, fromage de chèvre, petit muffin aux myrtilles et café

4

Pain complet aux fruits sec avec beurre, amandes et raisins sec, fromage blanc, kiwi et infusion

5

Smoothie framboise kiwi, muesli au lait de riz, thé aux agrumes

6

Crêpes à la cassonade, clafoutis aux prunes, thé early grey, smoothie à la mangue

7

Cappucino, 3 biscuits, jus de fruits rouges

8

Biscottes avec beurre, thé au citron, compote pomme banane

9

Café au lait, salade de fruit frais, muesli aux fruits rouges

10

Pain complet aux céréales, omelette au comté, jus de raisin, fruits secs, café au lait

 

Mis à part le dej, j’ai continué à aller courir autour de chez moi. Au début seul, puis mon voisin s’est joint à moi. Il a tenu 2 semaines puis a abandonné. Je me suis en nouveau retrouvé seul. J’avais mes écouteurs. En fait, c’est quand il a lâché l’affaire que j’ai eu un cout de moue. Mais à chaque fois en rentrant du travail, je me changeais et je partais courir. Au début 15min, puis j’ai repoussé mes limites pour atteindre les 1h allée retour dans le mois, la dernière semaine. Les courbatures étaient horribles au début. Je me souviens, le matin j’avais juste envie de rester au lit et lors de ma journée de travail, j’étais plus lent. Mes collègues se moquaient de moi gentiment. Mais au bout d’un moment, ça devient plus facile.

En relisant mes notes du deuxième mois, je me suis rendu compte de plusieurs choses. J’avais le morale assez changant ! Je ne me rappelais pas avoir était aussi mal, c’est un bon point positif puisque je retiens du coup  que le bon côté. Mais en tout cas, en me relisant, j’ai pensé utile de vous faire partagé mon état d’esprit à ce moment là de mon changement.

J’ai eu une période d’abord où j’arrêtais pas de faire des cauchemards , rêvant toujours que je n’arrivait pas à maigrir et que au contraire je grossisais. Quand je me suis raisoné , j’avais la hantise de manger du sucré, le moment du déjeuné était redoutable pourtant je suivais à la lettre le régime de ma nutritionniste. Puis j’ai remarqué qu’au travail j’étais plus fermé. Mes collègues en grande partie féminines me chariaient souvent à propos de mes efforts et c’est parce que l’on ce taquinait beaucoup. Mais au finale jene le vivais pas très bien même si ça n’avait rien de méchant, j’ai fini par avoir la boule au ventre en allant bosser parce que ça me rappelé des souvenirs du collèges. MAIS je ne voulais pas me sentir mal pour rien les choses avaient changées pour moi .

C’est là que arrive la 2eme partit de mon deuxieme mois de transformation. J’ai décidé de me lever avec les idées positives et de raisoonner autrement pour pouvoir mener à bien ma bataille. Je n’avais pas à me sentir plus agréssé que d’habitude par les paroles ou les regards des gens, et de toute façon je faisait tout pour changé. A partir de ce moment là j’ai plus douté de moi, je me sentais plus en phase avec tous les efforts que je faisait et d’un coup je me suis senti plus léger. Oui léger. J’avais une part de noirceur qui c’était envolée et j’arrivais à mieux cernais mes objectifs.

Avec du recule, c’est vrai que ce deuxieme mois de changement a été dur je me le rapelait pas comme sa. Mais c’est la réalité pourtant et je trouve important que vous le sachiez, si vous etes comme moi et que vous voulez entammer un changement ou que vous êtes en plein dedans. Vous êtes pas seuls et c’est pas vrai que c’est toujours facile d’avancer même si on est épaulé. C’est pas vrai qu’on maigri vite. C’est pas vrai que des fois on craque pas. C’est pas vrai que des fois on veux pas tout arrêté ! Mais il faut tenir parce que tout ça n’est pas fait pour rien.

sport guillaume tout commence en 2016

Bonjour à tous, j’écrit un article pour vous expliqué pourquoi je créé un blog.

 

 

Je ne suis pas un grand écrivain, mais j’ai des choses à vous raconter.

 

Il y a un an et demi, un peu plus même j’ai commencé le sport. Pourquoi ? parce que j’ai voulu maigrir au début puis je me suis prit au jeu et je suis devenu un passionné. Mon parcours est peut etre commun pour vous mais je sais par quelles étapes je suis passé pour arriver où j’en suis maintenant. Je tiens à le faire partagé pour que des personnes comme moi, qu’ils s’agissent d’homme ou de femme, puisse prendre connaissance de mes réussites et de mes échecs, pour qu’ils puissent comprendre qu’ils peuvent aussi y arriver, car les échecs font partie de la réussite. Oui j’ai réussi à atteindre la plupart de mes objectif mais non sans travail !

Dans ce blog, je vous posterais les différentes étapes mentales qui ont constituées ma transformation, les périodes par lesquelles je suis passé, mes conseils avec le recul que j’ai aujourd’hui et mes astuces pour pas lacher.

Voilà, je m’appelle Guillaume et j’ai un peu plus de 30 ans. A mon adolescence j’ai pris beaucoup de kilos et je ne me sentais plus à ma place dans ce monde. J’ai parfois eu des pensée difficile suite aux moqueries de mes camarades de classes. Je sentais aussi le regard des gens dans la rue et les filles, je ne vous en parle même pas. Jeune adulte, j’ai voulu maigrir, essayé par tout les moyens de perdre mes kilos qui me gâchais me vie. Des régimes à n’en plus finir, des cures, et compléments alimentaires. Rien y faisait. J’ai joué au yoyo pendant des années. Mais il y a maintenant 1an et demi, j’ai voulu me reprendre en main , voulant assumer mon corps dans complèxe.

J’ai commencé par courir seul puis prit un abonnement à la salle (je vous en parlerais plus tard), et puis j’ai commencé à m’alimenter autrement.

 

Mon évolution a surtout été guidée par mon état d’esprit et mon mental. Partez du principe que je ne mettrais pas de photo de mon ancien corps, car pour moi c’est un passé douloureux, même si je suis fier de mon parcours, je ne peux pas nier que les choses sont encore vives dans ma tête.

Je mesure 1m86 et je pesais 120kg il y a à peine plus d’un an. Mon docteur à calculé mon IMC et c’est ce qui m’a fait réagir. J’étais à 2 doigts d’être en obésité morbide. J’ai reçu une telle claque que … j’ai décidé de changer ma vie. Mon IMC était de de 34.7 ce qui est énorme. Je ne voyais pas fonder une famille alors que mes risques cardiovasculaires étaient élevés. Je ne me voyais pas rencontrer une femme si je n’était pas bien dans ma peau. Tout cela à fait que j’ai décidé de changer complétement de vie.

Etes-vous prêt(e) ?

Je vous ai déjà parlée de mes essaies pour trouver une salle de sport digne de se nom.

Je ne sais pas si il vous a aider mais depuis j’ai lu des articles et ma démarche et plus tôt pas trop mal.

Donc même so je suis pas un grand écrivain je suis content de pas raconté de trop de bêtise.

Je vais vous parlée aujourd’hui de quelque conseilles à propos de la muscu.

Je préfères me référer à plusieurs source pour ecrire des texte qui ne sont pas forcément de la réflexion personelle ou que de la réflexion personnel. Je me documente souvent parce que la pratique de sport mérite quon le prenne sérieusement pour ça santé et aussi pur évoluer correctement.

En premier je vais vous parlé de ma salle de sport où je pratique la muscu. Je vous avais raconté la galère pour trouver une salle muscu sur la ville de Toulouse.

Déjà Sporting Form posèdes beaucoup d’équipement sportive. Ils ont des machnies Life Fitness et Technogym. Je sais pas si vous connaissez mais c’est du matériel de qualiter quand même. Le tout c’est pasde faire que de la gonflète mais aussi de travailler le cardio et ils sont équiper aussi avec des vélos et des tapis de courses performants. Chose aussi que j’ai appris avec leur sites web c’est que c’est ouvert le dimanche et je suis fan parce que ils fermes tard compérer à d’autres salle muscu. A 20h le weekend .

Une fosi qu’on a une bonne salle muscu ce qui est le princial élément d’un bon entrainement, ont peu se pencher sur les conseilles de pratique. Ont peut se dire que déjà internet c’est bien mais parlé avec des gens aussi peut aider a aquérir des savoirs. Je conseille d’aller sur un forum de type  et de lire ce qui est déjà en place et de posé une question si ce qui il y a marqué ne réponds pas tout a fait à votre question ! Attention aux bêtise marqué, je conseille avant tout d’aller consulter des pratitiens pour vérifier les infos mais pour une base de travail les forums sont pas mal du tout.

Je trouve que Décathlon donne de bon conseilles de façon général. En se qui concerne la la pratique de la muscu en salle, j’ai trouvé cet petite page : https://conseilsport.decathlon.fr/conseils/differences-musculation-et-tonification-tp_0.html . Ils parlent des différentes façon de fzaire de la muscu et conseille différentes choses pour bien arriver à ces objectifs perso. Ils parlent des types d’entrainement qu’on peut faire avec des exemple.

Si vous voulez des infos sur l’histoire du crossfit , regarder ici cet top et quali ai niveau de l’info.